Promenons-nous dans les bois... Un petit loup est là...

Aujourd'hui, je vous présente une réalisation qui m'a fait replonger quelques années en arrière. En flânant sur Pinterest, j'avais trouvé ce modèle de cape enfant super mignon. Mon Ti'lou a déjà trop bien grandi pour ce genre de projet mais il est parfaitement adapté pour un autre "petit loup" de la famille. 

Je vous préviens, c'est de la totale impro ! La tanière de ce loup n'étant pas près de la maison, je ne pouvais pas faire d'essayage.

Tralaline cape loup (2)

Tralaline cape loup (6)

Tralaline cape loup (1)

 

La confection

J'ai utilisé deux velours pour la réaliser; un velours côtelé et un velours ras. J'ai découpé 2 x 2 demi-cercles sur lesquels j'ai enlevé la partie centrale correspondant à l'encolure. La difficulté est de créer le gabarit à distance... La maman m'a guidée en mesurant l'amplitude des bras et le tour de tête qui m'ont permis de déterminer le diamètre de la cape. Pour la capuche, j'ai découpé 2 rectangles que j'ai retaillés en m'aidant... d'un ours en peluche. Je vous avais prévenu... total impro ! Je voulais que la capuche retombe un peu sur le haut du visage pour qu'il soit bien pris dans la gueule du loup. Chaque pièce est coupée deux fois, dans le tissu extérieur et le tissu de la doublure. 

La customisation, mon étape préférée: dessiner des oreilles, des yeux et, surtout, des dents ! Pour les yeux, c'est un petit morceau de tissu blanc surfilé au point serré sur lequel j'ai collé un petit morceau de drap de laine pour les pupilles. Pour les oreilles, j'ai découpé une fente de 10cm partant du haut de la capuche, que j'ai recousue après avoir inséré les oreilles. Mais un loup (même tout mignon) doit avoir des dents et bien pointues SVP! L'idéal est de découper une rangée de dents dans de la feutrine. Comme je n'en avais pas, je les ai faites dans un coton rigidifié avec de la vlieseline. Si c'est l'option retenue, il est primordial de prendre le temps de dégager et cranter tous les angles pour éviter que le tissu ne tiraille une fois retourné. Au moment de coudre la capuche extérieure et sa doublure, j'ai positionné les dents de façon à coudre les 3 pièces ensemble.

La capuche terminée, on passe à la phase assemblage !

J'ai assemblé les deux 1/2 cercles de la capes ensemble (extérieurs puis doublure). Cette étape n'est peut être pas nécessaire si vous découpez un cercle complet (moi, je n'avais pas assez de tissus). Par prudence, j'ai préféré coudre d'abord la capuche à la cape extérieure plutôt que de coudre, d'emblée, la cape extérieure, la capuche et la doublure. Cette étape faite, je me suis occupée de la doublure. Je l'ai tout d'abord cousu au reste de la cape par le tour de cou. Le bas de la cape est un peu compliqué... J'ai épinglé les deux pièces endroit contre endroit et j'ai piqué en laissant 15cm pour retourner. Pendant cette étape, vous vous retrouvez avec la capuche entre les deux pièces, le volume fait que votre tissu tiraille, il est donc nécessaire de mettre la dose d'épingle pour éviter que votre tissu ne se débine sous le pied de votre mach'. Hop ! une fois retournée, j'ai fermé la partie laissée ouverte aux points invisibles. 

Tralaline cape loup (7)     Tralaline cape loup (3)

Tralaline cape loup (5)

Tralaline sac (8)

 

Et pour accompagner cette cape petit loup, un baluchon type Mère-grand ! En ce moment, je suis adepte de cette forme de petit sac. Il me semblait plutôt approprié à cette cousette. Je ne vous détaille pas le tuto maintenant. Je vous le réserve pour un prochain post.

Tralaline sac (7)

Et si vous vous posez la question.... couture réussie, le petit loup sera au chaud hors de sa tanière. 

*