L' atelier de Tralaline

28 avril 2017

Chemisier rétro ♥ entrelacs sur les manches

 Aujourd'hui, je suis contente de vous parler de mon dernier chemisier. Vous l'avez peut-être constaté, j'aime les poids, les cols Claudine et les tenues un peu rétro. Et bien, en mélangeant tout ça, on obtient un chemisier printanier unique.

Tralaline chemisier rétro (1) 

Tralaline chemisier rétro (11)

Pour le corps du chemisier, j'ai utilisé le patron du chemisier rose de République du chiffon. J'ai déjà réalisé la version originale de ce chemisier, comme il est très agréable à porter, j'ai repris le modèle de base auquel j'ai apporté quelques modifications.

Je l'ai allongé de 5 cm pour l'adapter à ma taille, ou plutôt mon buste. J'aime les encolures dégagées, celle du chemisier rose était parfaitement adaptée à ce projet. J'ai remplacé les pétales du col par un col Claudine. Comme le col est ton sur ton, j'ai cousu un passepoil entre les deux épaisseurs de tissu pour lui donner du contraste.

L'essentiel du travail de ce projet est sur les manches. J'ai conservé l'esprit des manches ballon du patron de base. Lors de la découpe, je les ai élargis afin de pouvoir les froncer et leur donner plus de volume. Ensuite, j'ai réalisé des bandes de tissus que j'ai positionné pour former ces entrelacs. Elles se croiesent en passant dessus-dessous pour être maintenues. Bien sûr, il faut ensuite reporter cet jeu de croisement sur l'autre manche de façon symétrique. Elles sont prises dans la couture d'épaule et du bras de manche.

 

Tralaline chemisier rétro (3)

Tralaline chemisier rétro (5)

Tralaline chemisier rétro (6) 

Tralaline chemisier rétro (7)

Tralaline chemisier rétro (8)

Tralaline chemisier rétro (9)

Tralaline chemisier rétro (10)

 Pour le tissu, c'est un coton trouvé lors du'une virée shopping dans la boutique AnnaKaBazaar. Et oui, depuis que je me suis mise à coudre mes vêtements, les virées shopping se font dans les boutiques de tissus. Du coup, les possibilités de tenues sont multipliées et vous avez peu de chance de côtoyer quelqu'un avec la même...

Tralaline chemisier rétro (2)

 J'espère que cette réinterprétation vous aura donné envie de laisser libre court à votre imagination, d'associer vos patrons pour en faire votre propre modèle. J'ai hâte de voir vos projets.

Bon WE

***

 


18 avril 2017

La robe Atlanta de Nun Studio

Atlanta

 Ça faisait un petit moment que j'avais cédé à la tentation de la robe Atlanta de Nun Studio. J'avais attendu le CSF pour acheter le patron, créant ainsi l'occasion de rencontrer Soeur Alma. Ce fût une jolie rencontre, de celles qui vous laissent un sentiment de bienveillance, de douceur & de générosité. Il suffit d'aller faire un petit tour sur le site pour s'imprégner de la douceur de son univers. 

Depuis, ce patron attendait sagement son tour dans ma patronthèque. Et quand les premiers rayons du soleil ont percé les nuages, c'est le premier projet printanier qui m'a tenté. 

Tralaline & Atlanta (8)

Le patron Atlanta propose une version blouse ou robe. Toute l'originalité de la robe est dans ses manches virevoltantes et son décolleté noué du dos. Elle est ample et très agréable à porter.

La robe est réalisée dans une viscose noire (10€ les 3m aux coupons de St Pierre). La doublure des manches est réalisée dans l'imprimé oiseau Art Gallery trouvé chez Bouillon de couture.. Un gros coup de coeur pour cet imprimé birdy turquoise qui casse la sobrieté de la robe noire.

Tralaline & Atlanta (2)

Tralaline & Atlanta (3)

 

Côté pile, les deux attaches du lien sont suffisamment larges pour dissimuler le dessous. 

Un dos nu SG compatible, je valide !

Tralaline & Atlanta (1)

Tralaline & Atlanta (5)

Tralaline & Atlanta (6)

 Comme la robe est ample, il est préférable de choisir un tissu souple et léger qui tombe naturellement sans alourdir la silhouette. Pour les manches, c'est la même chose, la coupe leur donne un volume et une amplitude suffisants qu'il est préférable de ne pas augmenter au risque de se retrouver avec des ailes de chauves-souris à la place de légères ailes d'ange !

Tralaline & Atlanta (7)

Tralaline & Atlanta (9)

Tralaline & Atlanta (10)

 

Avec le superbe temps que nous avons eu, j'ai eu l'occasion de la porter à de nombreuses occasions. Promenades bucoliques, repas détendu ou plus chic, elle est adaptée à toutes les occasions. Du coup, je pense me lancer dans une une nouvelle version plus "poudrée". 

Tralaline & Atlanta (4)

 

En attendant, je vous souhaite une bonne semaine et vous dis à très vite.

 

Posté par Tralaline à 21:27 - - Commentaires [5] - Permalien [#]
Tags : , , , , , , , ,

08 mars 2017

Jane ou le style boyish chic

Jane

 Dans mon dernier post, je vous parlais d'un autre coup de coeur patron, et...

TADAAAM ! 

Je suis contente de vous présenter Jane.

Tralaline & Jane (1)

 La chemise Jane, patron de Ready to sew est tout simplement fabuleuse.

Un esprit boyish, une coupe loose genre "j'ai piqué la chemise de Monsieur et je la porte Tellllement mieux !".

Pour la petite histoire, ce patron m'a été offert par Raphaëlle de Ready to sew. A la base, j'avais commandé le patron du pantalon Jumpy, il y a eu un petit imbroglio lors de la commande et Raphaëlle m'a gentiment proposé un autre patron pour le contre-temps. Je souligne ce très gentil geste et encore plus après avoir terminé cette chemise.

Je l'ai réalisé dans le superbe crépon encre de France Duval Stalla. Léger et vaporeux, il donne un joli tombé au drapé. Et il répond à la contrainte de ce patron. Il n'y a pas de couture côté, le buste est d'une seule pièce par un pliage du tissu. Du coup l'envers du tissu se retrouve côté face. Il faut donc que les 2 faces du tissu soient de même apparence.

Tralaline & Jane (2)

Tralaline & Jane (3)

Tralaline & Jane (4)

La confection

Avec sa pièce unique pour le corps de la chemise, ce patron est vraiment atypique. Il est plaisant à coudre, on sort du cadre habituel du patronage et il faut se projeter hors de nos repères habituels. Bref, c'est un petit coup de frais qui change des coutures rectilignes.

Les étapes sont bien expliquées et toutes s'enchainent facilement. J'ai quand même eu un problème lors du montage du col. J'avais quelques centimètres en trop par rapport au gabarit du col. J'ai dû capoter lors de la coupe. Pour arranger ça, j'ai repris ces quelques centimètres sur la couture milieu dos et tout s'est arrangé.

Comme j'aime porter mes manches retroussées, j'ai suivi les conseils du pas à pas et j'ai élargi le bas de manche.

Tralaline & Jane (14)

Tralaline & Jane (11)

Tralaline & Jane (12)

Tralaline & Jane (13)

Le printemps sera twisté ! En cherchant l'inspiration couture dans les boutiques, j'ai vu plusieurs pièces avec cet effet twist.

J'ai déjà le prochain tissu pour une nouvelle version de Jane.

Je vous souhaite une bonne semaine.

*

Posté par Tralaline à 03:59 - - Commentaires [8] - Permalien [#]
Tags : , , , , , , ,

24 février 2017

Eloisa, robe salopette

Tralaline & Eloisa (1)

  Je vous ai déjà parlé de Francesca de l'Atelier Vicolo N°6, c'est une jeune créatrice très douée qui affirme un style hyper féminin et carrément rétro. Généreuse, elle met souvent des patrons gratuits à disposition sur son blog. C'est d'ailleurs comme ça que je l'ai découverte, j'avais réalisé la robe Magnolia. Elle vient de se lancer et sort son premier patron en commercialisation, Eloisa, une robe salopette. Un très joli modèle qui permet de nombreuses interprétations selon son style et ses envies, avec ou sans poche plaquée, 4 ou 6 panneaux, mini ou midi avec ou sans poche bavette. 

Tralaline & Eloisa (2) 

Pour les tailles, ne soyez pas surprise lorsque vous regarderez le tableau de mesures... Il s'agit de tailles italiennes. J'ai découpé un 42 alors que je fais habituellement un 36-38 et je n'ai rien repris. 

Je n'ai pas rencontré de difficultés dans la confection. Chaque étape est parfaitement expliquée et illustrée par de nombreux schémas. En suivant le pas à pas, une débutante peut très bien s'en sortir. La pause du zip invisible serait la difficulté principale. 

 

Ma version Eloisa

J'ai choisi la version 4 panneaux avec poches plaquées en longueur mini dans un sergé de coton. Matière assez épaisse, elle donne un joli tombé à la jupe évasée. 

Pour les photos sur mannequin, j'ai ajouté un chemisier blanc. Et oui, tenue noire sur mannequin noir, les photos n'étaient pas terribles.. Mais j'avoue que le résultat est un peu too much, jeune écolière. La version portée rend mieux !

Tralaline & ELOISA (13)

Tralaline & ELOISA (14)

Tralaline & ELOISA (15)

 

Les ajustements apportés

Je voulais lui donner un esprit uniforme, j'ai ajouté un passepoil sur le pourtour de la ceinture et des poches plaquées.

J'ai réalisé mon passepoil à la couleur souhaitée. Pour réaliser votre propre passepoil, vous pouvez consulter cet article (ici), je vous montrais les différentes étapes. 

Je mesure 1m70 et j'ai le buste assez grand. Les salopettes et combi du commerce ne sont généralement pas adaptées à ma morphologie (ça me "souligne" carrément le derrière !). J'ai donc ajouté 5 cm à la bavette face et à l'empiècement dos lors de la découpe. J'ai également ajouté 10cm aux bretelles. Au final, je pense que j'ai bien fait.

  

1902 (6)

1902 (24)

 1902 (11)

1902 (12)

J'ai fait la broche lors d'une de mes insomnies, une activité qui ne fait pas de bruit... 

Tralaline & Eloisa (9)

Le patron Eloisa, je valide !

J'espère que ce post vous inspirera et vous donnera envie d'oser la robe salopette. On se retrouve très vite pour un autre coup de coeur couture.

Belle semaine.

Posté par Tralaline à 13:53 - - Commentaires [16] - Permalien [#]
Tags : , , , , , ,

15 février 2017

Trousse de toilette rien que pour Mamoun

Je suis un peu moins présente ces derniers temps. Des contretemps, du manque de temps, pas le temps de prendre le temps.

Je suis désolée de ne pas répondre à vos gentils commentaires et à vos messages. Je vais rattraper mon retard...

*** 

Un petit moment déjà que je me répétais que je devrais me faire une nouvelle trousse de maquillage. En fait, à chaque fois que je faisais ma valise et ça arrive souvent en ce moment... Au retour de mon dernier déplacement pro, je l'ai enfin réalisée... 

Tralaline trousse maquillage (4) 

Tralaline trousse maquillage (16)

J'ai choisi une trousse avec un emplacement spécifique pour y glisser les pinceaux et éviter qu'ils ne s'abîment dans la trousse.

Tralaline trousse maquillage (68)

Je l'ai réalisée en lin couleur ficelle, la doublure noire est une chute de sergé. J'aime beaucoup le lin pour les accessoires de la maison, il donne un aspect patiné par le temps qui correspond à mon style déco et accessoires.

J'ai cousu un ruban et appliqué le transfert d'un adage que j'apprécie particulièrement (et que j'aimerais savoir adopter au quotidien).

 

Quelques détails de la confection

Cette trousse de maquillage se réalise en 2 étapes distinctes; la trousse et le rabat. 

La trousse est un modèle basique avec un fond plat, elle est doublée. Le rabat est également doublé. Avant de coudre le lin (coté extérieur) et le sergé (partie doublure) ensemble, j'ai préparé les "glissières" à pinceaux sur le sergé. Les préparer avant permet d'éviter de se retrouver avec les coutures sur la partie extérieure. Comme le sergé est un tissu épais, ça ne risque pas de déchirer en y glissant les pinceaux. J'ai donc ajouté un morceau de tissu sur lequel j'ai réalisé des coutures droites plus ou moins espacées afin de correspondre au gabarit de mes pinceaux.

Une fois la partie doublure terminée, je l'ai cousue avec la partie extérieure, endroit contre endroit. A cette étape, il faut penser à laisser un espace non cousu pour pouvoir retourner. Ensuite, il suffit de coudre la trousse sur le rabat. J'ai repassé la base de la trousse pour former un pli que j'ai cousu sur toute la longueur sur le rabat.

Tralaline trousse maquillage (41)

 Trousse assortie à l'étui à brosse à dent pour un set de toilette d'antan.

Tralaline trousse maquillage (32)

Et en attendant le prochain départ, elle va rejoindre la trousse de mon baroudeur (sa trousse est ici)

Tralaline trousse maquillage (34)

Je vous souhaite une belle semaine, je vous retrouve avec plaisir dans quelques jours...

*

 


04 février 2017

Nominée au Liebster Award

liebster_awards

Aujourd'hui, je poste un article un peu particulier. Pas de nouvelle réalisation couture, je vais vous parler de... moi ! 

J'ai eu la surprise d'être nominée au Liebster Award par Julie.

Mais qu'est ce donc? C'est une sorte de chaîne de l'amitié comme il en existait par lettres et comme il en existe désormais par SMS mais là c'est par blogs interposés. Pas de menace de grand malheur si on ne répond pas, juste l'occasion d'en apprendre un peu plus sur celles qui se cachent derrière les blogs que vous aimez et une façon de découvrir de nouveaux blogs.

3

 Voici 11 petites choses sur moi

1. Ma famille, nous formons un trinôme (et je suis la seule fille) qui aime passer des moments cocooning. Pour le moment nous habitons Paris, à mi-chemin entre les Ardennes et l'Aude où nous allons régulièrement pour retrouver le reste de notre famille.  

2. Je toute la famille rêve de s'insaller dans une jolie maison à la campagne. En attendant, nous profitons des avantages de nos lieux d'affectation. En ce moment, c'est spectacles, expo, musées et restau mythiques.

3. J'aime arpenter les brocantes et vides-greniers à la recherche de vieux objets ou petits meubles. Et j'aime encore plus le regard perplexe de mon chéri sur l'utilité de la chose et sa résignation à l'intégrer dans notre Home sweet Home.

4. J'adore le vendredi soir, la transition entre la semaine et le WE. Mon moment de décompression, un bain chaud avec un verre de vin pour oublier le rythme de la semaine et se mettre en mode WE.

5. Je suis une hyper active qui a toujours besoin d'être occupée mais j'adore me laisser engloutir par mon super canapé avec un plaid tout doux et regarder un bon film (en mangeant du chocolat).

6. Mon film préféré "entre deux rives", mon auteur préféré Jane Austen. L'année dernière j'ai eu la chance incroyable de trouver la collection complète des romans d'Anne et Serge Golon, "Angélique". Un an de bonheur en lecture du soir...

7. Je pleure souvent en regardant des films, j'ai pleuré non stop devant "extrêmement fort, incroyablement prêt"

8. Je n'aime pas la routine, le mensonge, la manipulation intellectuelle, me faire imposer mon emploi du temps, être en retard, le pamplemousse et (c'est nouveau) les crevettes.

9. J'aime le linge de lit blanc immaculé, quand je me glisse entre les draps, j'ai l'impression d'être dans un nuage, c'est le meilleur moment de la journée...

10. J'ai appris récemment que j'étais morningophile. C'est un nouveau mode de vie qui consiste à se lever aux aurores pour mieux appréhender la journée et se consacrer à des activités avant d'aller travailler. Pour moi, ce n'est pas un choix, bien au contraire, je suis insomniaque. Je rêve de faire une grass'mat... 

11. Je ne suis pas une grande pâtissière mais j'ai une super recette de brownie et quand je la fais, je deviens la plus exceptionnelle des mamans !

  

Mes réponses aux questions de Julie 

1) Quand et comment es-tu tombée dans la couture ?

Ma maman était couturière, j'ai grandi dans les coupons de tissu et les patrons. Elle cousait mes vêtements quand j'étais petite et je détestais porter des vêtements home made.. C'est fou mais je préférais me fondre dans la masse et porter les mêmes vêtements que mes copines. En revanche, ado, j'ai pris conscience de l'intérêt d'avoir une couturière prête à coudre selon mes envies et mes lubies. C'est là que j'ai pris plaisir à porter des pièces uniques qui rendaient mes copines vertes de jalousie ! Malheureusement, suite à des ennuis de santé, elle a du arrêter la couture et je n'ai pas pu profiter de son large savoir dans le domaine. J'ai acheté ma première machine à coudre avec mon premier salaire (pour info, le prix était en franc...).

2) Quel est ton accessoire fétiche en couture et pourquoi ?

En citer deux, j'ai le droit?

Un retourne biais et un cône en plastique pour adapter les cônes de fil sur ma machine. Généralement destinés aux surjeteuses, je les utilise également avec ma mach', c'est + économique. Le cône est une super trouvaille d'une copine qui avait pitié de mes bidouilles pour les faire tenir (en vain).

r

 

3) Quel est l'étape que tu DÉTESTES en couture ?

La pose de biais... Mais, là aussi, une bonne fée a eu pitié de moi et m'a offert un pied spécial pour le biais. Je ne l'ai pas encore testé mais c'est pour bientôt.

4) Ta plus belle pièce cousue, c'était quoi ?

Mon manteau. Je me suis mise à la couture de vêtement depuis peu et réaliser un manteau à l'instinct a été un véritable défi... Je l'adore !

5) Ton échec le plus mémorable en couture ?

Un très mauvais choix de tissu. C'était pour le basic two de La Jolie Girafe. Le tissu m'avait inspiré mais, en le cousant, quelque-chose me chiffonnait. Quand je l'ai essayé, mon Ti'lou passant par là m'a dit "oh! il va être beau ton pyjama !" Et voilà ce qui n'allait pas, le tissu faisait pyjama ! Depuis, j'ai retenté le basic two dans un autre tissu, rien à voir ! Le patron est vraiment chouette, ma version (non ratée) est ici.

6) Quels sont tes objectifs couture pour 2017 ?

Je ne sais pas encore, des robes, des blouses, des shorts... Je ne participe pas au projet lancé par Clo, qui consiste à planifier ses projets couture 2017 et créer sa garde-robe capsule. Je n'aime pas m'imposer des coutures, ça tue ma motivation. Je couds à l'envie, aux coups de coeur et selon les tissus trouvés.

Mais quelques projets quand même : une robe Atlanta de Nun Studio, une robe Eloisa de Atelier Vicolo, le pantalon Jumpy de Ready to sew, un pantalon taille haute à bretelles (de moi) et des sacs de jute (vous êtes nombreuses à me demander un pas à pas).

7) As-tu d'autres passions, passe-temps ? Lesquels ?

Oula ! la photo, les expos, la lecture, le petit bricolage et si je n'habitais pas Paris, je me lancerais dans la restauration de meubles... J'aimerais aussi me mettre au tricot... 

8) Que fais-tu dans la vie ?

Je travaille dans les ressources humaines au sein d'un ministère.

9) Quel est le plus beau voyage que tu aies fait ?

Notre dernière affectation nous a amené à traverser l'Atlantique pour La Martinique où nous avons vécu 3 ans. Nous avons fait une croisière dans les Caraïbes. Antigua, La Barbade, St Lucie... Du bleu plein les yeux, des moments magiques avec des amis au top.

vac

Ce n'est pas un voyage mais l'évasion est telle que j'en parle quand même... Nos journées nature rien qu'à nous. Tous les étés, avec Z'om, nous nous prenons 3 jours pour partir, sac sur le dos, dormir en montagne. Marche et nature sans rencontrer personne sur les sommets, notre escapade en amoureux.

ETE 2011 (214)

 

10) Quel est ton petit défaut ? 

Petit défaut, ? OK, je n'en choisis qu'un, je vais citer l'impatience. Je suis un peu (trop) speed, la couture me permet notamment de corriger ce défaut.

11) Qu'est-ce qui fait ta plus grande fierté (pas forcément couture hein !) ?

Je n'ai qu'une réponse, mon Ti'lou.

 

A mon tour de poser des questions

q

Et les nominées sont......

L'Atelier de gris & de broc 

A l'heure des rêves

La cabane de Lili

Les fenêtres ouvertes

La boite à mystère

Fanny Boop

Couture loisir

La récré @ drine

Un atelier, du fil et des idées

Broc & patine, le grenier de Sara

Atelier Vicolo N°6

 

Au plaisir de vous lire les filles.

Bon WE à toutes

*

Posté par Tralaline à 08:24 - - Commentaires [12] - Permalien [#]
Tags : , , ,

03 janvier 2017

Tenue cocooning pour la famille

Aujourd'hui, je vous présente mes coutures de fins d'année.

Alors que certaines étaient dans la confection de tenues de soirée alliant paillettes et dentelles, moi j'étais dans le coton.

Objectif, réaliser les tenues adaptées aux activités que nous nous sommes réservées pour cette fin d'année.

Au programme : jeux de société, films de Noël & chocolats, sieste et pâtisseries. Ce programme, nous en avions rêvé, besoin de se poser et de se retrouver.

Alors, vous l'aurez compris, la tenue cocooning tout confort était de rigueur. Pour mes Z'omes, ce sera un "Moustachu" et un "Marche à suivre" des patrons de Aime comme Marie.

Pour moi, une coupe improvisée.

Du beige pour mes Z'omes et du rose pour moi (tissus trouvés aux coupons de St Pierre, 10€ les 3m).

Tralaline (6)

Tralaline (2)

Tralaline (4)

Tralaline (5)

 

Le petit Z'om l'a de suite adopté. Il a même accepté de poser pour les photos ! 

Tralaline (7)     Tralaline (8)

Tralaline (10)

Des vêtements adaptés aux différents moments de vie...

instant Câlinou

Tralaline (11)

Tralaline (12)

 ou un peu fous

Tralaline (1)

Vous l'aurez compris, l'année a été intense, un retour au calme s'imposait.

C'est donc reposés que nous reprenons le chemin de l'école et le métro (en attendant les prochaines vacances, chuuut !).

Et à travers ces derniers mots, je vous donne un indice sur mon prochain projet couture, l'idée est venue en préparant mes affaires pour la reprise de demain.

Une idée sur le projet ? Si une de vous trouve, je lui en confectionne un. N'hésitez pas à laisser votre proposition en commentaire!

*

Si pour vous aussi les vacances se terminent, je compatis.... couraaaage !

A très bientôt

*

 

Posté par Tralaline à 06:36 - - Commentaires [16] - Permalien [#]
Tags : , , , , , ,

01 janvier 2017

La 1ère page d'une histoire de 365 jours...

bonne-annee-2

 

Juste quelques mots pour vous souhaiter une belle & heureuse année 2017.

J'aimerais qu'elle soit exceptionnelle et que vous ne viviez que des moments de joie... mais la réalité en sera tout autre...

Alors je vous souhaite de parvenir à profiter de chaque instants de bonheur pour oublier les moments plus difficiles.

Je vous souhaite de relativiser les bêtises du quotidien et de donner la véritable importance aux choses.

 Je vous souhaite une histoire pleine d'Amour, de bonheur, de joie & d'Espoir.

Et si la création vous apporte autant de plaisir qu'à moi, je vous souhaite une belle année créative ! 

Je vous remercie chaleureusement pour toutes vos marques d'attention, ce blog est source de jolies rencontres, je les souhaite encore plus nombreuses en 2017.

e8aad68036a0bda456ccc5763e7f7875

Posté par Tralaline à 09:24 - - Commentaires [15] - Permalien [#]
Tags :

28 décembre 2016

MY MANTEAU HOME MADE

Aujourd'hui, je suis plutôt enthousiaste à l'idée de vous montrer ma première confection de manteau home made. 

L'idée du manteau de cet hiver me trottait dans la tête depuis un moment. Mais il m'a fallut un peu de temps pour que les idées se précisent, s'ordonnent et que je puisse les transposer en patronage.

Je voulais un manteau long, large, coupe droite, un style masculin qui s'associe bien avec un jean. Mais comme je suis dans uns phase robe (ici, ici ou encore ici), ce manteau devait également se porter de façon plus féminine en étant cintré.

Pour la matière, je me suis fait plaisir... du cachemire. J'ai trouvé un coupon au prix tout à fait correct aux coupons de St Pierre. C'est un plaisir à coudre et un bonheur à porter. Pour la doublure, là aussi, c'est un coup de coeur des coupons de St Pierre avec un imprimé baroque.

Pour le col, j'ai été influencé par le style vestimentaire de mes films cultes, les adaptations des romans de Jane Austen (Orgueil & préjugés, Raison & sentiments...). La Regency fashion, ou le style empire français, est une véritable source d'inspiration. Les tenues des femmes sont légères et vaporeuses, ornées de mousseline, voile et rubans. Vous l'aurez compris, ce n'est pas la tenue des jeunes filles en fleurs qui m'aura inspirée mais les pardessus et redingotes portés par les gentilshommes. Contrairement aux tenues des femmes, l'habit est plus austère et stricte, le col du paletot se porte large, dans un esprit uniforme militaire.

Et voici le résultat de ces différentes exigences en photo...

Manteau Tralaline (2)

Manteau Tralaline (7)

Manteau Tralaline (3)

Manteau Tralaline (4)

Manteau Tralaline (5)

Manteau Tralaline (6) 

Manteau Tralaline (8)

Manteau Tralaline (9)

Manteau Tralaline (12)

Manteau Tralaline (13)

 

Pour lui donner plus de maintien, j'ai ajouté une triplure entre les deux pièces du col.

Manteau Tralaline (1)

Manteau Tralaline (14)

Manteau Tralaline (15)

Manteau Tralaline (16)

Manteau Tralaline (10)

Il y a à peine un an, je cousais très peu de vêtements. J'avoue aujourd'hui être plutôt satisfaite de cette première confection de manteau home made.

Pour celles qui passent par là sur la pointe des pieds, doutant de leur capacité à se lancer dans la confection, voyez que c'est possible. De petites réalisations simples, vous progresserez à petits points...

Je vous souhaite une douce semaine.

*

 

Posté par Tralaline à 07:59 - - Commentaires [25] - Permalien [#]
Tags : , , , ,

01 décembre 2016

Coup de ♥ sur le col Claudine

claudine

Ah, le col Claudine...

Je ne sais pas si vous aimez, moi je suis complètement fan.

Serait-ce l'image de la personne "bien comme il faut" qu'il dégage ou une réminiscence des tenues de l'enfance? On l'aime ou on le rejette mais il ne laisse pas indifférent.

Si la romancière Colette espérait marquer la littérature avec son roman "Claudine à l'école", elle devait être loin de se douter qu'elle allait également laisser sa trace dans l'histoire de la mode.

De l'uniforme scolaire, il est devenu l'apparat des bourgeoises soucieuses d'afficher leur respectabilité.  

Plus tard, de grands noms se l'approprient. L'air mutin et espiègle, elles le popularisent et cassent son côté "trop bien comme il faut".

Dans les années 60, on joue sur les paradoxes et on l'associe à la "scandaleuse" mini.

   

COl claudine à travers le temps

 c9b0670ccd7828af3a316e6484a3900e

Cet instant immortalisé de Catherine Deneuve illustre parfaitement cet esprit décalé que j'affectionne; une apparence sage & un esprit indiscipliné 

Sans tomber dans le mimétisme, je voulais moi aussi ma robe col Claudine façon Black & White. De plus, dans quelques jours, nous avons RDV au Jules Vernes (Yes!!!) ce serait la tenue parfaite ! Donc, je m'y suis donc attelée mais avec plaisir.

 

Tralaline robe col claudine (6)

Tralaline robe col claudine (3)

Tralaline robe col claudine (7)

Les poignets de manche se terminent par un croisement de liens qui donne un effet bracelet.

Tralaline robe col claudine (4)

 Tralaline robe col claudine (16)

Tralaline robe col claudine (5)

Tralaline robe col claudine (8)

Tralaline robe col claudine (9)

 Et pour parfaire l'esprit rétro de cette robe, quelques photos prises dans un moment de délire, genre "je me suis égarée dans les bois qui entourent le pensionnat pour jeunes filles"  

Tralaline (2)     Tralaline (1)3 

* La confection *

J'ai pris énormément de plaisir à la coudre. J'ai travaillé sur de la coupe à plat et du moulage en associant différents patrons pour le corps de la robe.

Pour le tissu, j'ai choisi un crêpe noir des coupons de Saint Pierre, les boutons viennent de la mercerie "entrée des fournisseurs".

L'Atelier de Tralaline (2) 

Les pinces du dos, sont préparées en moulage.

Tralaline robe col claudine (12)

Le col n'est pas cousu sur la robe. Je redoutais qu'il ne perde son éclat au lavage.

Il est amovible et se fixe par des boutons à l'intérieur du col de la robe. La robe peut donc être portée sans le col Claudine,. Elle devient un peu plus "passe-partout".

Tralaline robe col claudine (10) 

Pour l'effet bracelet, j'ai allongé les poignets de manche qui viennent se croiser sous le poignet par un bouton. 

Tralaline robe col claudine (15)

Au final, cette robe correspond plutôt carrément bien (n'ayons pas peur des mots) à l'idée que j'avais en tête, ce qui est quand même stimulant !

Prochain projet, dompter et terminé (enfin) un manteau récalcitrant...

A bientôt

picture-1

*

 

Posté par Tralaline à 06:46 - - Commentaires [18] - Permalien [#]
Tags : , , , , ,